Vous êtes ici : Accueil > La CFTC > Historique de la CFTC
 

Historique de la CFTC

1887 Création des premiers syndicats chrétiens, à Paris et à Lyon

1891 Première grande encyclique sociale : Rerum novarum

1919 Création de la CFTC autour de Jules Zirnheld et de Gaston Tessier

1921 Les statuts de la Fédération de la Métallurgie sont déposés sous le nom de Fédération des syndicats professionnels et parties similaires

1936 Avant même les affrontements sociaux, le "Plan CFTC" propose un salaire minimum, les allocations familiales, la réduction de la durée du travail, des logements sociaux, les conventions collectives etc

1940 La CFTC entre dans la clandestinité, ses dirigeants participent à la résistance

1945 Dans les années qui suivent la libération, la CFTC participe à la généralisation des assurances sociales, des retraites complémentaires, ainsi qu'à la création de l'UNEDIC

1964 Scission de la CFTC. Une majorité fonde la CFDT. La CFTC continue, fidèle à la morale sociale chrétienne, avec Joseph SAUTY à sa tête

1965 Programme de Vincennes: La CFTC dit non à la politisation syndicale

1973 Rapport Jacques Tessier: "L'entreprise au service de l'homme"

1977 Congrès de Versailles: un nouveau programme à la mesure de la crise économique

1980-90 La CFTC est à l'origine des conventions de conversion et de l'allocation parentale d'éducation

1983 La CFTC recueille 12,4 % de voix aux élections à la sécurité sociale

1984 La CFTC prend une part active au succès des manifestations en faveur de l'Ecole Libre

1987 La CFTC fête le centenaire des premiers syndicats chrétiens

1991 Congrès de Lille: La CFTC réaffirme son identité. Elle engage la modernisation de son fonctionnement et de son action

1995 Lors des conflits sociaux, la CFTC obtient la médiation et la reprise du dialogue

 

Inscrivez-vous à la newsletter